Notre adresse :

1203, Emma (coin Ste-Foy)
Longueuil, Québec
J4J 3A2
(Rive-Sud de Montréal)
450-912-1107

Bureau à Montréal
778 rue Irène Montreal
H4C 2P3
450-912-1107
×
Heures d’ouverture Longueuil :

Lundi : de 8h00 à 11h00 et de 14h00 à 19h00
Mardi : de 9h30 à 11h00 et de 14h à 19h00
Jeudi : de 8h00 à 11h00 et de 14h00 à 19h00
Samedi : de 8h30 à 10h30
Mercredi et vendredi : Sur rendez-vous seulement
Heures d’ouverture Montréal :

Judith Blum sur rendez-vous seulement

Mercredi : de 8h00 à 11h00 et de 14h00 à 19h00

Faire partie de la solution

Le gouvernement de l’Ontario a décidé de retirer la couverture publique offerte à la population pour les soins chiropratiques dès l’automne prochain. C’est le même sort que le gouvernement de la Colombie-Britanique a réservé aux chiropraticiens l’année dernière. Et pendant ce temps, nous réfléchissons à l’opportunité de faire partie du «main stream». Certains s’acharnent à se trouver une «niche» pour être certains de ne pas nuire ou offusquer personne au sein du système public de soins et santé Canada.
Voulons-nous vraiment être partenaire d’une telle aventure? Un système qui à chaque année, accumule déficit après déficit, appauvrissant ainsi chaque individu. Un système qui repose sur une vision à court terme et qui répond constamment à des situations d’urgence. Un système où le tiers du personnel est en arrêt de travail, exténué, souffrant de manque de ressources; une situation créée par les retraites anticipées offertes par le gouvernement.

Croyez-vous sincèrement que la chiropratique peut s’intégrer à un système où le pouvoir de guérison du corps fait partie des croyances ancestrales. Un système bâti sur l’espoir que la représente, la « pilule miracle», au sein duquel la déresponsabilisation de l’individu est depuis si longtemps préservée.

Je crois que la chiropratique aura sa place dans un vrai système de santé et non dans un système de maladie. Et dans une société où l’on parlera de qualité de vie, d’équilibre. Dans un système où l’on aura peut-être compris la globalité de l’individu et l’intégration de chacune de ses composantes. Une société où les gens responsabilisés portant attention particulière à leur santé serait bonifiée.

Un vrai système universel où le patient a le choix du professionnel de santé qu’il désire consulter et non la couleur de sa pilule.

Utopique me direz-vous? Peut-être, mais tel que nous l’a bien enseigné le Dr Gagné, tout débute par un rêve. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur l’état de santé des Québécois dont 20% des adolescents prennent des antidépresseurs et dont les souffrances des personnes âgées en perte d’autonomie persistent malgré le fait qu’ils ont pris ou prennent toujours la pilule miracle.

Nous avons décidé comme profession d’initier la population à des notions de santé et prévention. Et cela, par l’intermédiaire de l’ACQ et de ses projets d’envergure tels que Santémania et le programme d’éducation populaire (Horticulture sans courbature, golf, sac à dos), mais aussi à travers l’implication de chacun des chiropraticien(ne)s qui ont compris le rôle de la profession dans la recherche d’une société en santé. Nous devons continuer à préserver notre héritage et notre autonomie afin de transmettre aux générations futures la fierté d’être chiropraticien(ne), la satisfaction de faire parti de la solution et non du problème.

Richard Giguère Chiropraticien, D.C.
Président de l’association chiropratique

2017-10-16T10:31:41+00:00

About the Author:

Prise de rendez-vous rapide

Client existant

Nouveau client

Aucune préférenceDocteur Judith Blum, ChiropraticienDocteur François Raymond, ChiropraticienDocteur Gilles Beaudoin, ChiropraticienJean-François RaymondChantal St-Denis

Nouveau patientDéjà patient

De quelle façon désirez-vous être contacté?

Meilleur moment
MatinAprès-midiSoirée

Date désiré